Chronique- Ma journée de travail

Je viens d’arriver au travail, il est 9 h 15. Généralement, je suis le premier arrivé chez l’équipe IFADEM. Non pas parce que je suis zélé, mais bien parce j’habite à 10 minutes de marche du bureau. Le matin, je pars de chez moi vers 9 h pour emprunter, selon mon humeur du jour, les rues Motte-Picquet, Saint-Dominique, de Grenelle, Cler et terminer sur l’avenue Bosquet. Une belle marche !

La journée démarre par la lecture des courriels et des actualités de la francophonie. Tous les matins, nous recevons une revue de presse concernant les pays francophones. Il faut être très attentif aux évènements qui touchent les pays avec lesquels nous avons à travailler. D’ailleurs, les derniers événements au Mali reportent toutes les actions prévues pour la mise en œuvre d’IFADEM. Nous sommes tous conscients que la situation politique d’un pays peut basculer du jour au lendemain. Plusieurs personnes au sein de l’OIF ont des liens étroits avec tous ces pays. Je suis donc un observateur de cette actualité et je crois bien que ma sensibilité à l’égard de la réalité franco-africaine s’est modifiée depuis mon arrivée ici.

Dans l’exercice de mes tâches, je découvre aussi que nous ne sommes pas seuls (DEF-OIF) à proposer des initiatives pour l’amélioration de la qualité de l’éducation dans ces pays. C’est un défi pour ces Etats de gérer tous ces projets soutenus par les nombreuses organisations internationales et les ONG présentes chez eux.

Il est 13 h, c’est l’heure du déjeuner. La plupart du temps, je déjeune avec les collègues. Dans le 7e, les options sont nombreuses. Le petit sandwich baguette est souvent au menu. Parfois, c’est au bistro avec la formule du midi à 10 ou 12 euros. Par beau temps, le déjeuner a lieu assis sur un banc au Champ de Mars, aux pieds la Tour Eiffel.

Durant une journée de travail, on planifie les missions et on travaille sur la planification stratégique pour l’avancement d’IFADEM. Le point fort du modèle IFADEM est de permettre aux pays de s’approprier du dispositif de formation à distance et de laisser la gouvernance locale (nationale) gérer selon les besoins de formation de leurs instituteurs. Ce qui ne change pas pour l’instant est la durée; une formation qui s’étale sur 9 mois avec 3 rencontres en formation présentielle. Ce qui s’ajoute selon les pays, ce sont les possibilités d’utiliser des outils TIC pour cette formation à distance.

Récemment, j’ai pu rencontrer les experts en FAD et TICE lors d’une réunion de 2 jours ; tous des universitaires provenant d’Etats francophones. La composition de cette équipe ressemble à ceci; la France, le Sénégal, le Liban, la Guinée Française, des pays de l’Afrique du Nord, le Liban, la Belgique et le Québec sont bien représentés.

Les journées se déroulent rapidement. Les échanges sont nombreux selon les dossiers du jour. De la refonte du site web IFADEM, à la mise en place d’un portail de collaboration, à la planification de missions, à la création de nouvelles initiatives pouvant se greffer à IFADEM et à l’élaboration d’une stratégie pour modifier la culture d’une organisation qui doit s’adapter aux réalités numériques du 21e siècle. C’est comme un « gros paquebot » dont on doit modifier le trajet. Il faudra prendre des embarcations plus petites pour permettre ce virage numérique.

Il est 18 h et c’est presque le temps du retour à la maison, mais ce n’est pas toujours le cas. Des discussions selon les événements peuvent nous amener à prolonger le travail. Rendu à l’appartement, on passe à table habituellement vers 20 h. Tous les soirs, je fais une petite marche dans mon quartier et j’apprécie chaque instant passé ici.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :