Carnet Paris no 2

S’il y a une chose de « réconfortant », c’est d’écrire sur la température :-). Au Canada, c’est souvent le sujet de discussion no 1 pour commencer la conversation du matin. Donc, ici, le mois de février se termine bientôt et malgré une vague de froid importante en Europe, Paris n’a pas été très touchée. Et ça, c’est le point de vue d’un Canadien habitué à des températures beaucoup plus basses. Mais, voilà ! Passons aux choses plus substantielles.

Vivre à Paris offre des opportunités illimitées. C’est vrai, l’offre culturelle et artistique est étourdissante et les choix ne sont pas toujours faciles à prendre. Ainsi, les visites de musées, de galeries d’art, de lieux historiques soumettent mon cerveau à une accumulation de données parfois difficile à gérer. Vivre à Paris, c’est aussi vivre dans un grand musée ouvert.

La vie quotidienne n’est plus ponctuée de surprise ou le déséquilibre. La langue demeure toutefois un défi. J’ai souvent l’impression d’apprendre une nouvelle langue…française. Mais, l’erreur doit faire partie de mes apprentissages. Qui ne risque rien n’a rien ! Même si j’ai parfois l’impression de porter un équipement de hockey pour jouer au football (impression de porter le mauvais équipement), l’ajustement se poursuit dans mon milieu de travail.

Depuis quelque temps, on travaille avec des solutions simples pour instaurer une culture organisationnelle de partage et de collaboration. Les wikis et les outils du web 2.0 sont proposés au compte-gouttes. On utilisera bientôt un ENT du nom de BSCW. Dans quelques semaines, on sera en mesure de mettre en place un portail de collaboration.

Finalement, je dois me placer en mode « reprogrammation » à bien des circonstances. C’est aussi ça apprendre et mettre un peu de « ma  francophonie » dans cette diversité culturelle francophone.

Une Réponse

  1. C’est un plaisir de te lire et de prendre de tes nouvelles. Je vois que ton adaptation se passe bien. Imagine un baryon pur laine en France, il serait sans doute en déséquilibre.

    Continue d’écrire, on peut cheminer avec toi et mieux connaitre nos cousins.

    Prends soin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :