Vivre la francophonie numérique

La classe est devenue un lieu de communication, d’échanges et de collaboration. Les apprentissages se font en permettant aux jeunes apprenants de développer leurs compétences dans différents domaines. Que ce soit en français, en mathématiques ou en sciences, l’élève doit acquérir des habiletés qui lui permettront de développer ses connaissances mais aussi de devenir de plus en plus responsable de ses apprentissages. La classe moderne doit s’étendre au-delà des murs de l’école et permettre à l’élève de renforcer ces habiletés en ayant recours aux technologies.    À l’extérieur de l’école, les élèves vivent dans un univers hautement technologisé. Ils téléchargent musique et vidéos, communiquent par textos sur cellulaire, correspondent électroniquement aux quatre coins du monde. Devant le risque de passer pour désuet à leurs yeux, l’environnement pédagogique de la classe doit emboîter le pas des TIC et offrir aux élèves des occasions d’apprendre dans le contexte moderne qui leur est familier. 

Selon votre niveau d’enseignement, par quels moyens est-il possible d’exprimer son identité francophone sur la Toile? 

Texte tiré de  « Les TIC à l’école de langue française en milieu minoritaire » par Bernard Manzerolle

27 Réponses

  1. Personnellement, lorsque je fais une recherche, je cherche et ouvre les pages en français. Lorsque je poste des choses sur mon blogue, je le poste en français. Alors je dirais qu’il est possible d’exprimer ma francophonie sur la Toile.

  2. Marianne Rae-Tremblay | Répondre

    En demandant aux élèves de publier leurs projets sur un site accessible à tous les curieux !🙂

  3. Nous pouvons poster des commentaires sur les blogues en français.

  4. En créant des sites web où il est possible de faire des échanges d’information et d’exposer les productions

  5. À la petite enfance, il est possible d’exposer les travaux (genre petits livres), sur le blog et les enfants peuvent relirent aux parents leur chef-d’oeuvre.

  6. Avoir un temps de partage sur un blogue le lundi matin par exemple, afin de partager ce que l’élève a fait pendant la fin de semaine ou de simplement faire des échanges en français.

  7. Inventer une résolution de problème et l’envoyer à une autre classe de mathématique 7e année dans une autre école francophone de la province.

  8. Quand j’étais élève, on n’avait pas le droit d’apporter nos calculatrices à l’école. On avait peur que plus personne ne saurait faire des maths! Pis quoi faire si les piles de la calculatrice étaient épuisées??! Ce serait un problème de discipline garanti… Aujourd’hui ça nous fait sourire. La technologie en classe, c’est un peu la même chose. On la craint, mais c’est un incontournable. Et pour la francophonie, c’est une question de survie.

  9. partager la musique francophone (quels sont les politiques envers les droits d’auteur), favoriser les échanges et les partages entre les élèves et les enseignants, créer des groupes d’intérêts (poésie, escalade) et ainsi briser l’isolement, … Julianna, Donna et Manon

  10. Personnellement, je permets à mes enfants de télécharger autant de musique francophone qu’ils veulent sur iTunes ou You Tube.

    Nos appareils (Wii, DS, iPhone, etc.) sont tous en français.

  11. Il est possible d’exprimer son identité francophone sur la Toile en faisant appel à Moodle ou à tout autre medium qui est en mesure de favoriser les échanges virtuels! Du côté de la Petite Enfance, les sites Internet des garderies devraient avoir un section Portfolio/Création dans le but de présenter aux parents les acquis et réalisations de leur enfant.

  12. Nous pouvons afficher notre identité francophone en créant des groupes Facebook, rassemblant les élèves avec des intérêts communs. En publiant des vidéos sur Youtube, ainsi que la communication par courriel entre les enseignants et les élèves.

  13. Nous sommes d’accord. Nous pensons que tout enseignant doit connaître les objectifs du programme des TICs de sa province ou territoire à son niveau. Il est essentiel que l’enseignant soit formé adéquatement pour être capable de guider les élèves dans leur processus d’apprentissage positif. L’éthique cyberespace doit en faire partie.

  14. oui il est important d’utiliser la technologie pour s’exprimer en Français mais je ferais une recherche pour savoir comment le faire adéquatement et j’aimerais voir comment d’autre école le font.

  15. On aide nos familles a travers de notre site web, en donnant aux parent des liens utiles pour les enfants.

  16. 1- avoir un site web de l’école qui diffuse les informations et avec une adresse courrielle pour les contacts qui permet aux parents et éleves de consulter

    2- de creer un blogue ou les parents enseignants et eleves peuvent communiquer

  17. Dans le but d’augmenter la portion orale de la participation des élèves, demandez à ceux-ci de créer une vidéo/audio dans laquelle l’élève raconte une légende amérindienne. Les autres élèves sont appelés à comprendre la morale de la légende et de l’exprimer sur un blogue. Les commentaires de tous les élèves sont encouragés.

  18. Le jeune francophone de 5ans est consommateur de la technologie.
    C’est plus tard que soudainement, ils sont alertent à ce qui leurs sont présentés. Quels seraient les outils pour les conscientiser à l’utilisation de la TIC?

  19. J’aime beaucoup les idées affichées à date. Bravo à tous ceux qui ont contribué leurs idées. Chaque enseignant pourrait créer un Wiki pour son cours e.g. Sc. humaines – afficher des exemples de travaux, les élèves affichent leurs travaux, etc..

  20. Par le biais d’un site Web de l’enseignant, celui-ci peut mettre une banque d’activités pédagogiques à partager avec d’autres enseignants. L’enseignant peut exposer les travaux écrits ou oraux de ses élèves. Il peut aussi créer un blogue de communication entre les enseignants et les parents ou même entre parents. Il peut aussi créer des liens utiles comme par exemple, des sites de vocabulaire, de grammaire ou de jeux francophones et sécuritaires ou même des outils de correction fiables etc.

    1. Si vous voulez le mot de passe pour mon site, écrivez-moi:
      france_langlois@csf.bc.ca

  21. La question d’identité est aussi une question de présentations et de représentations. Il faut nécessairement être présent sur Toile pour échanger (forum, clavardage), partager (Facebook, Youtube, Instagram, Wiki) et présenter nos projets culture en musique, théâtre, cirque, etc. Ces activités devraient dépasser le cadre académique pour explorer les compsantes identitaires , linguistiques, etc.

  22. ajouter des sites pertinants pour les comptines, les jeux et les chansons, et des idées pour la francisation

  23. Equipe « U » en utilisant le TBI afin de prendre les présences, les jeux, les recherches et pour publier les travaux des élèves ou pour faire des partages.

  24. En s’assurant des règles d’éthiques de notre conseil,des capsules de lecture (audio/vidéo) peuvent être postées sur la toile pour exprimer son identité francophone.

  25. Les enseignants des éleves plus vieux devront planifier ensemble afin que les eleves plus vieux aident les plus jeunes pendant la période informatique.

  26. Nous nous avons des tablettes dans notre salle de classe pour des enfants de 4-5 ans et puis ils ont accès aux applications d’éveil et de développement éducatif.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :